Cocktail Piscine, l’union entre la créativité et le savoir-faire de la piscine coque polyester |  Fabrication française

Comment remettre en route sa piscine ?

Remise en route de la piscine

Remise en route de la piscine

Une fois que le printemps se profile, il est temps d’anticiper la remise en service de sa piscine. A l’aube de l’été, préparez votre bassin aux premières baignades ! Si vous avez opté pour un hivernage actif, cette opération sera relativement simple. A contrario, si votre piscine était en hivernage passif, il y a alors un certain nombre d’étapes à prendre en considération que nous allons vous détailler ci-dessous.

A quelle période remettre en route sa piscine et sous quelles conditions ?

Trouver le bon timing pour s’occuper de sa piscine va différer selon la région dans laquelle vous vous situez. Il est conseillé de commencer la remise en service entre mars et avril, quand la température de l’eau atteint au minimum 12°C.

Attention cependant à ne pas attendre trop longtemps ! Si la température de votre bassin dépasse 15°C, vous prenez le risque de voir apparaître des bactéries et le développement d’algues dans votre piscine. Votre remise en service sera alors plus longue et onéreuse.

Remettre sa piscine en route après un hivernage passif

Si vous avez arrêté la filtration et baissé le niveau de l’eau sous les skimmers durant l’hiver, votre bassin était en hivernage passif. Cela signifie que la remise en route de votre piscine prendra plus de temps.

Ne vous en faites pas ! Cocktail Piscine vous livre tous les secrets d’une remise en service réussie suite à un hivernage passif. Voici les étapes clefs ci-dessous :

Étape 1 : Enlever et nettoyer vos équipements d’hivernage

La première étape consiste à retirer tous vos équipements d’hiver, de les nettoyer et de les ranger soigneusement afin de pouvoir les réutiliser la saison prochaine. En règle générale, il s’agit des éléments suivants :

  • Gizzmos et flotteurs
  • Bâche d’hiver
  • Bouchons d’hivernage

Une fois ces éléments retirés et rangés, il est temps de nettoyer les abords de votre piscine avec un balai brosse et de l’eau claire.

Étape 2 : Vérification et mise en place vos équipements d’été

Vous pouvez remettre vos équipements d’été (panier des skimmers, etc) dans votre bassin. Durant cette étape, il est aussi important de vérifier l’aspect général et le bon fonctionnement de l’ensemble de votre matériel. Vérifiez ainsi que vos filtres ne soient pas bouchés ou encore qu’il n’y ait pas de traces de rouille sur votre pompe à chaleur, votre système de filtration, etc. Pensez également à remonter le niveau de l’eau si besoin au niveau des skimmers si besoin.

Étape 3 : Pompe et système de filtration

Relancez la pompe de votre piscine en vérifiant son bon état. Profitez-en pour régler les heures de filtration de votre piscine afin de maintenir une eau propre et limpide.

Terminez le nettoyage de votre piscine. Pour cela, vous pouvez utiliser des brosses pour les parois, un balai brosse pour le fond et une épuisette pour récupérer les débris flottant à la surface de l’eau. Sinon, vous pouvez opter pour un robot ou un aspirateur automatique pour vous faciliter la tâche.

Étape 4 : Traitement de l’eau

Dernière étape et pas des moindres ! Comme pour la remise en route suite à l’hivernage actif, il est indispensable de vérifier le pH de sa piscine une fois toutes les étapes précédentes effectuées. Si l’eau n’est pas traitée à temps, vous risquez de vous heurter aux algues et autres bactéries néfastes pour la santé !

Vous pourrez également effectuer d’autres contrôles afin de vous assurer une eau parfaitement propre et cristalline comme : le TAC ou le taux de calcaire. Le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) est un paramètre incontournable à vérifier pour assurer l’équilibre de l’eau. L’équilibre du TAC assure la stabilisation du pH et permet de mesurer la concentration de minéraux dans l’eau de votre piscine.

Le taux de calcaire est l’autre paramètre à vérifier. Il doit se situer entre 10 et 25°f dans votre bassin. Si votre piscine est dure et donc riche en calcium, vous pouvez utiliser de l’anti-calcaire pour l’adoucir.

L'hivernage actif : une remise en service facilitée en 3 étapes

Étape 1 : Retirer les équipements d’hiver

Commencez par enlever la bâche d’hiver. Il est indispensable de la nettoyer à l’eau claire et de la ranger dans un endroit sec pour s’assurer de pouvoir la réutiliser la saison suivante. Vous pouvez ensuite installer la bâche d’été si vous en disposez d’une. Si vous avez opté pour un volet automatique, nettoyez-le au jet d’eau afin d’enlever les saletés.

Étape 2 : Réajuster votre système de filtration

Pour une eau saine et cristalline, l’étape de la filtration est nécessaire. Lors de la réouverture de votre piscine, il est conseillé de faire fonctionner votre système de filtration durant 24 heures. Votre piscine est alors quasiment prête !

Étape 3 : Nettoyer et traiter le bassin

Le nettoyage de votre bassin est sans doute l’étape ultime, la dernière avant de pouvoir profiter pleinement de votre piscine. Il est temps de nettoyer vos filtres, le fond de votre piscine, les parois ainsi que les lignes d’eau.

Vous souhaitez gagner du temps ? Optez pour un robot automatique qui fera tout ce travail de nettoyage à votre place ! Enfin, il est primordial de tester le pH de son eau pour s’assurer que votre piscine est saine. Une eau mal traitée peut être synonyme de prolifération de bactéries, d’algues ou encore de calcaire qui peuvent gâcher vos moments de baignade ! Les éléments à surveiller sont les suivants :

  • L’alcalinité : votre test doit se situer entre 80 à 120 ppm
  • Le pH : il est préconisé d’être entre 7.4 et 7.6
  • Le chlore : le dosage oscille entre 2.0 et 4.0 ppm

 

Une fois les traitements lancés dans votre piscine, laissez la magie opérer !

Si, cependant, votre test pH s’avère toujours non concluant, vous pouvez ensuite effectuer un traitement choc afin de réajuster l’équilibre de l’eau. Le traitement choc est une solution qui a un but curatif et non correctif. Ce traitement doit rester exceptionnel au regard de la charge chimique apporté dans votre bassin, ainsi il est déconseillé de se baigner pendant un traitement choc pendant au moins 48 heures.

Les solutions les plus courantes sont le chlore choc et le brome choc. Ce sont les désinfectants de piscine les plus répandus. Si vous avez l’habitude d’entretenir votre piscine avec du chlore, utilisez le chlore choc. A l’inverse, utilisez du brome choc si vous utilisez habituellement du brome dans votre bassin.

En dehors de ces options, il existe des alternatives moins agressives parfois tout aussi efficaces comme l’oxygène actif qui s’utilise dans certains cas. Par exemple, si vous traitez habituellement votre piscine au PHMB, il est préconisé d’utiliser l’oxygène actif à la place du chlore ou du brome.

 

Vous avez toutes les cartes en main pour préparer votre piscine à l’arrivée des beaux jours. Cocktail Piscine vous souhaite de passer un été en toute quiétude. Notre seule recommandation : profitez de votre piscine !

Fabrication française

Un réseau de + de 100 piscinistes

+ de 2 000 bassins fabriqués par an

38 modèles pour toutes les envies

40 ans d'expérience